07/03/2016 – Une séance pleine de résonances

8 mars 2016 Non classé

“Je crée mon entreprise et ça me stresse. Je ne suis pas sûre d’y arriver…” : telle est la préoccupation apportée par SL à la seconde séance du groupe des Reb’elles de Nantes (44).

Les Reb'elles en phase de feed-back

Parmi le plan d’action avec lequel elle repartira, on trouve des engagements précis : évacuer la pression en reprenant le training ou la sophrologie avant le mois prochain, obtenir la validation de sa famille à l’étranger en lui présentant son projet, programmer une séance de hammam avec telle copine pour se détendre.

Une autre participante dira en sortant : “À moi aussi, ça a permis de faire un retour sur mon propre parcours, en revisitant les moments où on a envie de lâcher son sac-à-dos trop chargé pour dire ‘j’ai besoin d’aide’. J’ai repensé à tout ça : c’était un autre contexte, mais le même type de stress en se demandant si on va y arriver…”. Désormais complet, le groupe a basculé dans une coopération énergique : “C’est pas par hasard si des nanas comme nous se retrouvent là… On a plein de points communs !”, s’exclame une troisième.

Au-delà de son efficacité, cette rencontre a été jugée surprenante par les participantes. Elles se disent touchées par la qualité des échanges et la bienveillance qui règne dans le groupe, pourtant tout récemment constitué. Les “consultantes” mettent en avant les points forts de “la cliente” qui doute : “C’est bien avancé, ton projet, tu as déjà fait plein de choses !”. Le lieu intimiste porte aussi à se dévoiler : “C’est comme si la confiance était installée depuis longtemps, et les liens sont déjà profonds”, s’étonne l’animatrice. Chacune lâche prise à son rythme, retire son masque de femme battante qui sait tout gérer sans faille, et ose montrer ses faiblesses. On passe des larmes au rire – et on en redemande !

 

Pour en savoir plus sur le groupe de CO-D’ÈVE des Reb’elles, contactez Lise SABOURIN !