22/09/2016 – Une expérimentation en Tarn-et-Garonne

22 septembre 2016 Non classé

Une soirée-découverte a réuni neuf curieuses pour une séance de CO-D’ÈVE, ce 22 septembre 2016 à Moissac (82).

decouverte-du-co-deve-a-moissac

 

L’initiative en revient à une sophrologue locale, Denise MULLER-HULIN, qui a eu l’idée d’organiser la rencontre dans son cabinet du centre-ville. Enthousiasmée par le concept, elle a ciblé des participantes potentielles dans son carnet d’adresses. Leur point commun : toutes ont une activité professionnelle en relation avec du public.

Les CO-D’ÈVEuses d’un soir se sont donc retrouvées à 18h00, directement en sortant de leur journée de travail. Après quelques mots de présentation, Claire LHUISSIER a exposé les origines de la méthode et l’histoire du Réseau. Un tour de table a donné à chacune l’occasion d’en dire un peu plus sur ce qui l’anime. Ensuite, pour comprendre le déroulement d’une séance, rien de tel que d’essayer !

C’est la préoccupation de la benjamine du groupe de 25 ans qui est alors retenue. Sa question est en lien avec son orientation. Elle occupera les participantes pendant deux heures et demie. Au bout du processus, l’intéressée relève que “l’ordre des différentes étapes soutient la réflexion, pour clarifier ou mieux entendre certaines choses” et que “cela permet de réfléchir dans un autre sens que ce qu’on fait d’habitude”. Une autre dira : “J’aime l’idée d’une mutualisation gratuite… Il y a une vraie disponibilité pour la personne-cliente, et elle manifeste une réelle envie de donner en dehors de toute pression de trouver une solution”.

Les semaines à venir nous diront si cette expérimentation se transforme en groupe récurrent de CO-D’ÈVE… À suivre !